Les articles liés au mot clé : culture maraichère

Legrare de l’espoir et de la vie


Legrare de l'espoir et de la vie

Forte de ses paysages romantiques et de l’hospitalité sans limites de ses habitants, Legrare a bénéficié de sa position de carrefour facilement accessible mais aussi de sa proximité (3 à 4 Km) de Zargue qui est de nos jours un passage obligé à tout visiteur de la zone. L’activité touristique s’y est particulièrement développée ces dernières années donnant naissance à des petits (...)

 Lire la suite >>
  • La magie de l’eau
    La magie de l'eau

    Dans les palmeraies, l’eau est remontée des puits par divers systèmes traditionnels de fabrication artisanale utilisant des matériaux disponibles sur place (troncs de palmiers, peaux de chèvres, branches d’accacia...). Des pompes mécaniques motorisées ont peu à peu (...)

     Lire la suite >>
    Enezgar… Jumelle ou Cadette
    Enezgar… Jumelle ou Cadette

    Aujourd’hui les cultivateurs sont heureux de l’arrivée sur place de sept kilomètres de grillage pour y être déployés ; seul moyen efficace de lutte contre les animaux divagateurs. Ils sont aussi contents de la présence d’une si importante quantité d’eau dans leur Grara (...)

     Lire la suite >>
    Lebheir ou la générosité de la terre
    Lebheir ou la générosité de la terre

    Lebheir, était à l’origine une belle oasis, très souvent bien arrosée où l’eau se retrouve emprisonnée dans sa cuvette par des barrières naturelles (rochers et dunes de sables) d’où son nom de Lebheir, diminutif de « Lebhar » qui veut dire en Hassanya et en Arabe « la mer (...)

     Lire la suite >>
    L’oasis de M’haireth
    L'oasis de M'haireth

    L’oasis de M’haireth se situe au sud–est à 70 km de la ville d’Atar capitale de la région de l’Adrar dans une zone Montagneuse. C’est une longue et belle palmeraie de 15 km de long et de 100 m à 1500 m de large selon les (...)

     Lire la suite >>
    Sur la route de Tenwemend ou le désert à coeur ouvert
    Sur la route de Tenwemend ou le désert à coeur ouvert

    Devant nous, le cordon dunaire de Imougayine nécessite attention et concentration pour éviter les ensablements et les enfoncements dans des culs-de-sac insurmontables. Nous n’avons aucun moyen de communication. C’est une imprudence de (...)

     Lire la suite >>
Récits à suite

Des dunes et des écoles : un bel et intense échange

par Cheikhmou

Un ensemble de 4 récits relatant une action humanitaire menée en novembre 2010 par l’association ’La voie des Dunes’ en étroite liaison avec les instances locales.

Cinq jours de marche dans les canyons de l’Adrar

par Bénédicte

Une série de 7 superbes récits qui relatent un périple entre dunes et palmeraies en Adrar. Un plaisir à lire que ce récit à l’atmosphère et aux situations si présentes.