Les articles liés au mot clé : pastêque

Enezgar… Jumelle ou Cadette


Enezgar… Jumelle ou Cadette

Aujourd’hui les cultivateurs sont heureux de l’arrivée sur place de sept kilomètres de grillage pour y être déployés ; seul moyen efficace de lutte contre les animaux divagateurs. Ils sont aussi contents de la présence d’une si importante quantité d’eau dans leur Grara mais très embarrassés par le temps qu’elle va mettre pour s’évaporer.

 Lire la suite >>
  • Un vrai chamelier
    Un vrai chamelier

    La différence entre un vrai chamelier et un chamelier pour touristes ? Pour le premier, le chameau passe avant le touriste. Pas question d’entraver les petits chéris, même si ça prend une heure le matin pour les retrouver. Bichonnés les chameaux, propres et l’air (...)

     Lire la suite >>
    Auberge El Khayma à Atar
    Auberge El Khayma à Atar

    Dès votre descente d’avion à Atar, ou pour terminer votre périple dans le désert mauritanien, l’Auberge El Khayma, sera une excellente et chaleureuse étape. Consultez les nouveaux tarifs.

     Lire la suite >>
    Taknez… symbole d’une paisible cohabitation
    Taknez… symbole d'une paisible cohabitation

    En cette bonne période d’hivernage, Taknez offre ses terres fertiles aux cultivateurs venus de partout ; parmi eux les proches mais aussi des arrivants de Mhaireth, Varess, Awjeft et même d’Atar. Ils y cultivent le haricot et la pastèque. Souvent les récoltes sont très (...)

     Lire la suite >>
    La palmeraie
    La palmeraie

    Presque tout le monde s’installe sous la tente pour dormir. A la nuit tombée, les petits marchands arrivent. D’où sortent-ils encore ? On achète une calebasse, un jeu de dés mauritanien, façon mikado et pour Nina, un de ces voiles vaporeux que portent les (...)

     Lire la suite >>
Récits à suite

Chronique d’un voyage au cœur du désert

par Cheikhmou

Vécu et écrit par un mauritanien, un récit d’une prenante réalité.

Des dunes et des écoles : un bel et intense échange

par Cheikhmou

Un ensemble de 4 récits relatant une action humanitaire menée en novembre 2010 par l’association ’La voie des Dunes’ en étroite liaison avec les instances locales.