Sur les chemins de l’histoire

ATAR vers 1960

par Daniel

Créé le : 5 décembre 2007

Un souvenir historique pour ceux qui ont connu la Mauritanie à cette époque

La Mauritanie est indépendante depuis le 28 novembre 1960 et Daniel débarque en Mauritanie en mars 1962, pour un séjour de 17 mois, jusqu’en août 1963, dans le cadre de son service militaire.

Il est au "Groupement Saharien N° 1", dans les troupes d’infanterie de marine, affecté à l’Etat-major, 3e bureau basé au camp Lecocq à Atar. Il en a ramené ces souvenirs photographiques.

Il n’y a aucun touriste, les seuls européens rencontrés sont des militaires appelés ou de carrière.

Timbre poste de la proclamation de l’indépendance
Timbre poste de la proclamation de l’indépendance
La Mauritanie est indépendante depuis 15 mois lorsque Daniel arrive à Atar
Palmier de l’indépendance en 1962
Palmier de l’indépendance en 1962
Le palmier et Daniel ont encore fière allure. En arrière plan, des enfants jouent au foot pieds nus.
Palmier de l’indépendance en 1963
Palmier de l’indépendance en 1963
Un an après, le palmier a bien moins résisté à la sécheresse que Daniel .
Place principale d’Atar
Place principale d’Atar
Espace entre le camp militaire français Lecocq et la ville. Pas de voiture, quelques vélos
Préfecture d’Atar
Préfecture d’Atar
C’est le jour de la fête de l’indépendance avec beaucoup de monde dans les rues
Le bureau des PTT d’Atar
Le bureau des PTT d’Atar
Commissariat de police d’Atar
Commissariat de police d’Atar
Bureau des douanes d’Atar
Bureau des douanes d’Atar
Un douanier ne savait pas comment dédouaner une caisse de champagne qu’un copain d’Epernay avait reçu pour son anniversaire car le mot champagne ne figurait pas dans sa liste. Le problème a été résolu facilement en la déclarant sous la rubrique la plus proche, soit "champignon"
Chapelle catholique d’Atar
Chapelle catholique d’Atar
La messe était une sortie qui nous changeait de la vie militaire bien que fréquentée que par des militaires. J’ai joué aux cartes dans cette chapelle avec l’archevêque de Dakar.
Une rue d’Atar après la pluie
Une rue d’Atar après la pluie
Une pluie récente exceptionnelle a laissé une flaque dans la rue. Toutes les maisons sont en pisé, pas d’ouverture, sauf la porte toujours fermée, mis à part les échopes d’artisans(couturiers, forgerons, ...) qui ont une large ouverture par laquelle on peut les voir travailler et surtout qui leur apporte un peu de lumière.
École coranique
École coranique
Les enfants assis par terre, tous des garçons, apprennent des versets du Coran sous une simple tente dans une rue.
Artisan couturier
Artisan couturier
L’artisan cout une tassoufra, accroupi à même le sol dans son atelier
Artisan bijoutier-forgeron
Artisan bijoutier-forgeron
Seule photo en couleur du reportage : L’artisan dans son échoppe est en train de forger une chevalière, réalisée à partir d’une pièce de monnaie en argent, pour Daniel sous son regard étonné et admiratif.
Le marché d’Atar
Le marché d’Atar
Toujours beaucoup de monde et beaucoup de mouches sur la viande des bouchers
Le marché au chameaux d’Atar
Le marché au chameaux d’Atar
Les acheteurs discutent ferme
Jardins à Atar
Jardins à Atar
Avec de l’eau, on est surpris de voir ce qui peut pousser dans le désert. Ici des jardins irrigués en bordure de la ville d’Atar.
Du blé à Atar ?
Du blé à Atar ?
Oui, ce n’est pas un mirage, Daniel est assis au milieu d’un champ de blé en herbe. Un vrai bonheur d’être au milieu de la verdure.
Périphérie d’Atar
Périphérie d’Atar
Quelques tentes bordent encore les maisons en pisé, puis c’est le désert.
La Batha coule !
La Batha coule !
C’est une rumeur qui se répand rapidement et qui attire la foule sur les bord de l’oued qui longe Atar. Hélas, cela ne s’est produit qu’une fois par an durant mon séjour, et cela n’a duré qu’un jour ou deux.
Cérémonie du thé
Cérémonie du thé
Carte postale. C’est l’image typique du pays. Je ne l’ai jamais vécu de cette façon, mais plus simplement, au cours de bivouacs, avec des militaires mauritaniens.
Goumier avec sa famille
Goumier avec sa famille
Carte postale
Tente nomade
Tente nomade
Carte postale
Camp nomade - carte postale
Camp nomade - carte postale
Enfants nomades
Enfants nomades
Carte postale
Entrée du camp Lecocq
Entrée du camp Lecocq
C’est le camp de l’infanterie de marine de l’armée française, composée d’appelés exclusivement européens et de militaires de carrières européens avec une majorité de mauritaniens et d’africains, de toute l’Afrique noire, de Madagascar et de l’Inde. Un peloton de l’armée de l’air française est basée à l’aréoport militaire. L’armée mauritanienne à un camp spécifique dans une autre partie de la ville, dans laquelle quelques français, en uniforme mauritaniens, sont incorporés à titre de coopération et d’assistance.
Entrée du camp Lecoq
Entrée du camp Lecoq
Daniel pose devant l’entrée du camp. A l’arrrière plan, Baly Ould Amhed Fall, le chauffeur du capitaine du 3ème Bureau de l’Etat-major d’Atar, de garde à l’entrée du camp ce jour là , salue pour la photo
Etat major du camp Lecocq
Etat major du camp Lecocq
Le Bâtiment est en pisé. Une coursive ombragée court au premier étage. Daniel y travaille au 3e bureau et s’aménage une chambre dans un local du rez-de-chaussée. C’était mieux isolé que les chambrées dans les barraques avec murs en plots et toit en tôle.
Plaque commémorative
Plaque commémorative
Le Colonel Gouraud, "pacificateur de l’Adrar", a installé son PC dans le bâtiment de l’Etat major en 1909. Daniel pose devant la plaque commémorative.
Place du rapport du camp Lecocq
Place du rapport du camp Lecocq
Salut au drapeau, appel et rapport tous les matins sur cette place ombragée. Au fond, mur d’un monument avec plaques commémoratives de batailles et noms des militaires tués durant les opérations et combats de : Azoufiga 17 juillet 1923, 8 tués - Réola en 1937, 20 tués - Ecouvillon 10-23 février 1938, 7 tués, Argueilt et Rachba 10 mars 1908, 2 tués - l’Adrar 1908-1909, 4 tués.
Type de bâtiments du camp Lecocq
Type de bâtiments du camp Lecocq
A gauche le seul bâtiment en pierre de taille, celui du commandement de compagnie. Au fond en premier plan type de la majeure partie des bâtiments en plots et toit en tôle dans lequels sont logés les militaire et differents services. Au fond en arrière plan, l’Etat major en pisé. Le camp Lecocq est en grande partie ombragé par une plantations d’arbres (une espèce d’acacia ? ) réalisée quelques dizaines d’années auparavant
Camp des africains en famille
Camp des africains en famille
Les militaires africains qui vivent avec femmes et enfants sont hébergés dans un camp mitoyen, constitué de petites maisons en pisé .
Militaire de l’armée mauritanienne
Militaire de l’armée mauritanienne
Ce militaire en uniforme de l’armée mauritannienne s’était joint à notre convoi en route pour Nouakchott. Au fond, le chauffeur de notre Power Wagon Dodge 4x4 devait s’arrêter souvent pour remettre de l’eau dans le radiateur.
Militaires mauritaniens
Militaires mauritaniens
Un détachement de l’armée mauritanienne, après une cérémonie pour la fête de l’indépendance à Atar.
Caravane
Caravane
Nous croisons sur la piste une caravane qui semble sortir de nulle part et aller nulle part. Mais si nous on ne sait pas, elle le sait.
Oasis d’Agueni
Oasis d’Agueni
C’est le paradis, quand on arrive au bord de l’eau, après s’être tapé le voyage en chameau depuis Atar.
Le train de la MIFERMA
Le train de la MIFERMA
Timbre poste avec cachet du premier jour : Ce train minier de plus de 2,5 kilomètres de long transporte du minerai de fer. Il parcourt en 12 heures les 700 kilomètres qui séparent les villes de Zouerate où est extrait le minerai, de Port-Étienne (Nouadhibou) où le minerai est chargé sur des bateaux . Les voyageurs peuvent voyager gratuitement sur les wagons. MIFERMA = MInes de FER de MAuritanie
Choum
Choum
Un groupe de nomades attend le passage du train de minerai de fer à Choum, proche du Sahara espagnol. Il pourra grimper sur un wagon pour continuer son voyage.
Aéroport d’Atar
Aéroport d’Atar
22 aout 1963 : c’est le départ d’Atar. Les libérables embarquent dans un Nord Atlas, direction Dakar. C’est la fin d’un séjours de 17 mois en Mauritanie. Reste cette série de photos souvenirs qui évoquent beaucoup de nostalgie chaque fois que je m’y replonge.

Sur les chemins de l’histoire, à lire aussi :

Anciens de Mauritanie, vous pouvez contribuer aux chemins de l’histoire !
Peut-être possédez-vous des photos datant de cette époque (autour de 1960) ?
Le Jardin d’Idoumou vous propose de les partager en les publiant.
C’est facile, n’hésitez pas, contactez Alain. Merci d’avance.

Actuellement : 34 messages de forum

  • ATAR vers 1960 a 1962 12 février 2013 14:20, par jean-marie meyer

    jean-marie meyer smb atar en 1960 : 1962. 2 em echelon .mecano .chef echelon ;adjudant MARAJO.. .les copins piquard ;rossignol ,devillers roger . nous faisions du depannage. je connais aussi fort gourot et fort trinquet.. j’ai aussi fait la distribution d’eau avec un camion citerne p55citroen. que de bons souvenirs.

    Répondre à ce message

    • reponse ATAR vers 1960 a 1962

      18 juillet 2016 14:56, par Falue

      Bonjours, je m’appel Gérard FALUE, j’ai fait une partie de mon service militaire Base aérienne à ATAR
      en 1962.... partie en juin 1962 à Dakar base aériénne à Ouakam.1 photo près de la piscine de la base aérienne d’Atar...avec deux troufions de l’époque....quelle époque, nous dormions dehors, je me suis
      pris ma première cuite avec de la bière mélangée avec du whisky .

      Répondre à ce message

  • ATAR vers 1960 16 mars 2011 17:40, par demoulin

    j ai sejourne a atar de mai 1964 a mai 1965 au smb le nom du capitaine etait Labadens je n ai que quelques photos a vous transmettre eventuellement a votre disposition je faisais partie de la classe 641a

    Répondre à ce message

    • reponse ATAR vers 1960

      27 mars 2011 10:26, par marchadour

      salut a toi j’etais au smb a cette epoque je te laisse mon mail j y marchadour

      Répondre à ce message

      • reponse ATAR vers 1960

        12 juin 2011 11:12, par monasse

        Bonjour les anciens du SMB d’Atar. j’ai des photos de groupes de la SLR période 1963 1964 me contacter.

        Répondre à ce message

    • reponse ATAR vers 1960

      3 octobre 2012 18:50, par marchadour

      SALUT JE TE DONNE MON MAIL daniele.marchadour orange.fr EN ATTENDANT DE TES NOUVELLES J’AI REVU CHRISTIAN MONASSE QUI ETAIT A LA SLRA BIENTOT JEAN YVES

      Répondre à ce message

  • ATAR vers 1960 4 décembre 2010 08:44, par Gerard SAINTE-LAUDY

    Bonjour
    Ayant beaucoup fréquenté la Mauritanie de 1957 à 1959 en tant que reporter au 3è bureau du QG de DAKAR ; je suis passé à plusieurs reprises à ATAR-FORT GOUREAU ET FORT TRINQUET ainssi qu’une "opération dans le RIO DE ORO avec la BANDERA en 1958.Je peux vous faire parvenir ’quelques photos souvenirs de cette époque !

    Répondre à ce message

    • reponse ATAR vers 1960

      4 décembre 2010 23:02, par Alain

      Avec grand plaisir pour des photos de cette époque, voire un article de votre part. Merci de contacter Alain, le webmestre.

      Répondre à ce message

    • reponse ATAR vers 1960

      8 août 2011 19:35, par milou

      bonjour gérard je viens de lire ton message moi méme je suis aller a atar en 58 pour une mission de soutien avec une équipe de mécaniciens j’ai donc été dans le rio de oro petit fort tenu par la légion espagnol j’ai beaucoup apprécié mon séjour et si tu as quelques photos je serais heureux d’en visionner merci d’avance

      Répondre à ce message

      • reponse ATAR vers 1958

        10 mai 2012 15:11, par milou

        je relis et visionne la mauritanie je revois mon message sans commentaire je le reposte merci gérard

        Répondre à ce message

    • reponse ATAR vers 1960

      9 août 2011 19:19, par charlet

      Bonjour, mon père a participé à Ecouvillon avec le 7ème RPC de Dakar.
      Je suis preneur de photos.
      Amicalement
      Frédéric Charlet

      Répondre à ce message

    • reponse ATAR avant 1960

      18 février 2013 11:50, par RINCK

      Bonjour,
      Je suis très heureux de redécouvrir ce pays magnifique sympathique. Je faisais parti de la 1ère S.M.R cantonnée à ATAR. Chargé des réparations de l’armement j’ai parcouru tous les secteurs Fort Gouraud - Fort Trinquet - pelotons Méharistes etc....

      J’ai participé à l’opération au Rio de Oro. J’étais sous le Cdt du 4° REI . Je serais content de recevoir des photos de Fort Trinquet.

      Vous me donnerez votre nom et adresse email pour que je puisse également vous en envoyer.

      Répondre à ce message

  • ATAR vers 1960 7 octobre 2010 17:04, par M’hamed

    je vous remercie infinement, non pas pour les photos ,mais pour les comentaires. On voit bien que vous avait laissé une part de vous à Atar ma ville natale que j’apelle la perle de l’Adrar.

    M’hamed Ould Bouboutt ; natif d’ATAR

    Répondre à ce message

    • reponse ATAR vers 1960

      4 décembre 2010 17:18, par GOURNAY

      Salam.Je viens de me cnnecter à internet.Ancien radio au 12esdc(ex 8esdc) j,ai passé un séjour à ATAR et Fort GOURAD de 1961 à 1963.
      J,ai maintenu des contacts avec Mohamed Ould LAAB,ancien officier Mauritanien.
      Peut ètre reverrai-je les sites qui ont marqués ce séjour.
      je suis radio amateur indicatif:F5CPG
      73QRO cher ami.

      Répondre à ce message

      • reponse ATAR vers 1960

        17 avril 2011 11:53, par BAUDAIS CLAUDE

        J’AI EGALEMENT ETE à ATAR etFORT GOURAUD en 1962 dans la 8em et la 12em ESDC j’etais chauffeur du power 341516 mon noms est BAUDAIS CLAUDE

        Répondre à ce message

      • reponse ATAR vers 1960

        24 janvier 2013 07:19, par Michel Baraban

        Bonjour !

        J’étais opérateur radio au PRM d’Atar (Poste Radio Militaired’abord au camp Lecoq puis lorsque nous avons déménagé au camp de l’armée de l’air....
        Engagé pour 5 ans je suis resté 28 mois à Atar (entre 1962 et 1965) et en ai gardé un merveilleux souvenir ! le thé à la menthe sous la tente et la gentillesse de ses habitants.
        J’ai beaucoup de photos mais elles sont en diapos et je dois les numériser, je ne manquerais pas de vous en faire parvenir
        Bien amicalement !

        Répondre à ce message

        • reponse ATAR vers 1960

          31 mars 2016 23:20, par lecoq yves

          Bonjour j’étais en 1964 au GS d’ATAR, comme appelé, opérateur cinéma et affecté au foyer du soldat. Projections 7 jours sur 7 au foyer (3), au mess sous off (’2), et mess officiers (’2). J’en garde un excellent souvenir, malheureusement plus de contact avec les collègues. Affecté au foyer de l’armée de l’air en fin de séjour.
          J’ai retrouvé le responsable de la centrale électrique d’ATAR de l’époque
          Bien amicalement.

          Répondre à ce message

  • ATAR vers 1960 5 novembre 2009 11:37, par MORFIN Gilbert

    J’ai moi-même, séjourné de Décembre 63 à Décembre 64. J’ai eu l’insigne honneur de dissoudre le dernier Goum nomade de Mauritanie, le GN12 du Lieutenant Galopin..... J’étais affecté au GS N°1, 114 GTDM, j’appartiens maintenant à un groupe de vieux sahariens (La Rahla) de Montpellier où j’ai rencontré le Commandant de la base de cette époque.
    Merci pour ces photos car de mon côté je n’ai pas ramené beaucoup de souvenirs de ce type.

    Répondre à ce message

  • ATAR vers 1960 16 juin 2009 21:48, par MAHAM

    Bonjour
    Je suis le député d’Atar, je vous remercie infiniment au nom des populations de ma ville et à mon nom personnel.
    Je vous demande de m’envoie par E mail toutes les photos anciennes d’Atar pour les besoins de notre bibliothèque municipale ainsi que mon archive personnel.
    Cordialement
    Me MAHAM

    Répondre à ce message

    • reponse ATAR vers 1955

      26 juillet 2016 15:31, par gilles perquis

      je retrouve un film 8 mm d’Atar dans les années 1953/4/5 ? Mon père était médecin militaire en poste à l’époque (lieutenant probablement) c’était Messmer l’administrateur colonial
      je vais essayé de le faire numériser et vous le ferai parvenir ?
      cordialement
      gilles perquis

      Répondre à ce message

  • ATAR vers 1960 20 mars 2008 21:07, par Mohamed SOULEYMANE

    Bonjour
    je suis le responsable d’une ONG locale Mauritanienne qui travaille sur l’amélioration des conditions de vie des populations des environs d’Atar ;je vous demande de m’envoié par E mail des photos enciennes d’Atar pour notre site internet.
    E-mail : sosoasis2005ATAR
    (antispam - remplacer ATAR par ATyahoo.fr)

    Répondre à ce message

  • ATAR vers 1960 5 décembre 2007 17:18, par Gandini Jacques

    Bonjour

    Je travaille sur un guide concenant les "Pistes de Mauritanie à travers l’histoire".

    Parution vers avril 2008.

    Compte tenu de la qualité de vos documents photographiques, je me permettrai de signaler le site www.idoumou.info afin que mes lecteurs puissent se faire une idée d’Atar il y aura bientôt 50 ans.

    Cordialement

    Jacques Gandini

    Répondre à ce message

    • reponse ATAR vers 1960

      5 décembre 2007 20:13, par Daniel

      Bonjour,
      Vous pouvez signaler le site www.idoumou.info. pour informer vos lecteurs
      Merci de me signaler la sortie de votre guide et de tout autre source de documents en votre connaissance montrant Atar au cours des décennies passées.

      Cordialement
      Daniel

      Répondre à ce message

      • reponse ATAR vers 1960

        14 juin 2008 00:10, par Patrick Wojtkowiak

        Bonjour,

        Je découvre votre site ainsi que la qualité de vos photographies.
        Je suis administrateur d’un site d’archives sur Zouérate et met votre site en lien dans le mien.

        C’est un site de mémoire collective et il est bon de saluer votre travail.

        Merci
        Patrick

        http://www.zouerate.com

        Répondre à ce message

        • reponse ATAR vers 1960

          13 janvier 2009 01:21, par Chenevat .René

          Bonjour je suis un ancien qui a stationné a Atar et a fort Gouraud en 1965 et qui a participé a la remise du fort aux Mauritaniens et également a l’évacuation des forces Fraçaise en Mauritanie.
          Photos à disposition.
          Amicalement .René.

          Répondre à ce message

          • reponse ATAR vers 1960

            12 juin 2011 18:16, par Monasse

            Bonjour, je suis moi même un ancien d’atar. de 1963 1964 au SMB (SLR) nous faisions des dépannages dans toute la région.La SLR ce compose de camion berliet gbc 6 et de power wagon.peut’être nous nous sommes croisés.je possede des photos de notre groupe de l’époque ,si interesser me contacter .
            amicalement Christian

            Répondre à ce message

            • reponse ATAR vers 1960

              10 octobre 2011 11:19, par tritri

              bonjour savoir si vous connaissiez mon pere a larmee son nom est maurice alain

              Répondre à ce message

            • reponse ATAR vers 1960 a 1962

              14 février 2013 15:12, par jean-marie meyer

              salut christian jm’apelle jean-mrie . je suis aussi unancien du smb atar .j’ais quitter atar pour noel 1962. je connais la piste depuis dakar jusque fort-trinquet car je faisais les depannageset les accompagnemet de manoeuvres .nous avions former une section depannage avec l’adjudant MARAJO. du 2eme echelon .je pssede egalement quelques photos .amicalement ;jm

              Répondre à ce message

              • reponse ATAR vers 1960 a 1962

                10 avril 2013 17:55, par Monasse

                Bonjour Jean Marie, je vois que nous avons fait le même travail à la SLR SBM à ATAR, sauf que moi je suis arrivé en 1963 jusqu’en 1965,mon chef d’atelier ( l’adjudant Mustiére) peut’etre l’a tu connus.le non du caporal chef Rossignol était dans ma chambrée.Questions ? aviez vous en 1962 déja les berliets atelier ? Efin que de souvenirs ( il faisait plus chaud qu’ici ). j’ai quelques photos de notre groupe , à disposition
                amicalement CHRISTIAN

                Répondre à ce message

                • reponse ATAR vers 1960 a 1962

                  19 septembre 2013 22:10, par jean marie

                  salut CHISTIAN .je repond a ton petit mot avec du retard. excuse moi .le nom de ROSSIGNOL ne m’est pas inconnu si toutefois c’est le meme ,mais c’est fort possible.
                  pour ce qui est des camions atelier ,c’est nous qui les avons roder. le camion berlier radio etais le mien . j’aiegalement des photos de cette epoque.

                  Répondre à ce message

                  • reponse ATAR vers 1960 a 1962

                    30 septembre 2013 17:57, par Monasse

                    Salut Jean Marie, je t’ai envoyé une invitation sur copains d’avant, ou je suis.Tu pourras ainsi voir des photos de la SLR .Je vois que nous avons travaillés avec les mêmes véhicules quand au dépannage dans le sable j’ai souvent juré.......... quand les piéces tombées dans le sable. La mécanique en atelier cela était plus cool. à bientot sur cop. d’av.
                    cordialement Christian

                    Répondre à ce message

                    • reponse ATAR vers 1960 a 1962

                      1er novembre 2013 16:16, par Jean-Marie

                      Impossible de te trouver sur Copains d’Avant, est-il possible de faire ça par e-mail ? nicojeanmarie orange.fr

                      Cordialement
                      JM

                      Répondre à ce message

                • reponse ATAR vers 1960 a 1962

                  20 janvier 2015 15:59, par demoulin

                  salut je suis Demoulin daniel j ai sejoune a atar de 1964 a 1965 j ai bien connu mustiere et isnard et
                  le capitaine labadens tu peux me joindre au 0466435683 ou 0661329281

                  Répondre à ce message

            • reponse ATAR vers 1960

              20 janvier 2015 15:54, par demoulin

              Demoulin daniel a atar de mars 1964 a fevrier 1965 chambre des troupes avant le poste de garde avec toute l equipe destrieux dangreville oudot rose morvan mahe j etais 2eme lit a droite en entrant
              mail:danieldemoulin0428 orange.fr tel 0466435683 0661329281

              Répondre à ce message