Des couleurs pour rêver

par Raymond

Créé le : 8 avril 2006

Les aquarelles de Raymond

C’est au cours d’un premier voyage en Mauritanie en 2004 et d’un second en 2005 que m’est venue l’idée d’essayer de reproduire, en dehors de la photo, les paysages magnifiques et diversifiés, des villages aux diverses couleurs (Oualata) de ce pays. J’essaie de pratiquer l’aquarelle en amateur et l’idée de concrétiser sur papier est assez jubilatoire.

Retrouver la couleur des sables, des dunes, des montagnes, de la verdure des arbres, de vrais mimosas, des gazons (sans blague) en plein désert est un vrai défit pour pratiquer l’aquarelle.

Le maure
Le maure
Aquarelle de Raymond

Les hommes aussi de par leur tenues, leur beauté naturelle, même en haillons, et avec leurs dromadaires sont des sujets de peinture qu’on ne peut oublier et même si c’est difficile, c’est un réel plaisir.

Alors essayons, à partir des peintures de reproduire, en toute modestie, ce pays aussi accueillant tant par ses habitants que par ses paysages.

Rue dans N’Beika
Rue dans N’Beika
Aquarelle de Raymond
La photo qui a inspiré Raymond
La photo qui a inspiré Raymond

Déplacez-vous, n’hésitez pas à aller découvrir ce coin de l’Afrique.

Vous n’imaginez pas le plaisir de manipuler la palette de couleurs en mélangeant les jaunes de cadmium, les ors, les violets pour les ciels au couchant, les terres de Sienne, les bleus pour l’azur et les brumes, les bruns de mars pour les montagnes et les sites de pierres ainsi que les gris de Payne... un bonheur, tout simplement.

Dunes
Dunes
Aquarelle de Raymond

On ne peut pas parler de ce pays sans s’attarder principalement sur la petite ville de Chinguetti, haut lieu de civilisation Mauritanienne et qui laisse au ’peintre’ le soin de s’évader dans des couleurs incroyables de beauté, notamment au coucher du soleil, et sans oublier dans sa périphérie proche les ’moutons’ de dunes, plus belles les unes que les autres, d’une pureté d’orange, de blancs, de gris...et qui laissent rêver.

Fin de journée à Aïn Cefra
Fin de journée à Aïn Cefra

Actuellement : 1 message

  • Des couleurs pour rêver 19 avril 2006 16:45, par Mouna

    Merci pour cette aquarelle,j’ai passé là une semaine en décembre 2005 car Idoumou m’avait ouvert les portes de son auberge dans le cadre d’une mission avec "les médecins de Chinguitti"car en plus de ses activités touristiques il est aussi à l’écoute des habitants de son village et cherche à les aider en se mettant à leur service,en décembre il nous avait emmené bénévolement à Ereide pour que nous puissions élargir notre champ d’action.J’espère de tout coeur avoir la possibilité de retourner à cet endroit

    Répondre à ce message