L’école d’Ain Savra

par Christiane

Créé le : 5 février 2008 - Mis à jour le : 23 mai 2009

Les élèves arrivent en classe à 8 heures après la traite des chèvres.

Fin juillet 2007, à l’invitation d’Idoumou je me suis rendue à Ain Savra, village dont il est le maire depuis février 2007.

Après un voyage de deux jours en 4x4 sur des pistes difficiles et par une forte chaleur, nous sommes arrivés le soir fourbus mais ravis.

Premier contact chaleureux avec la population et première nuit dans le village à la belle étoile.

Ain Savra au petit matin
Ain Savra au petit matin
Une grande natte au sol et le dortoir est installé

Le lendemain, Idoumou a demandé aux parents d’élèves et aux enfants présents dans le village de nous rejoindre à l’école.

Idoumou dans l’école
Idoumou dans l’école
Idoumou et le représentant des parents d’élèves

Celle-ci comporte deux classes dans un bâtiment en pierres mais ne possède aucun équipement. Les enfants sont assis sur des nattes sur le sol et le maître n’a même pas de bureau quand au tableau il est peint sur un mur de la salle.

Les élèves arrivent en classe à 8 heures après la traite des chèvres. Ils suivent les cours jusqu’à midi et rentrent chez eux ou les attendent diverses corvées, aller chercher de l’eau au puits qui se trouve éloigné du village et dans la palmeraie, aller chercher des bêtes qui se sont éloignées en brousse etc...

Les cours reprennent à 15 heures et finissent à 17 heures. A ce moment là les enfants recommencent à chercher de l’eau, à traire les bêtes et a s’occuper des petits ( les filles ).

Jeune fille de l’école
Jeune fille de l’école

Les jours ou ils n’ont pas classe, les enfants partent en brousse avec le bétail ( chèvres et chameaux) et sont chargés de ramasser du bois pour leur mère pour faire cuire la nourriture.

Ils n’ont donc pas beaucoup de temps en dehors de la classe pour étudier. Le village n’a pas l’électricité ni de groupe électrogène.

Le directeur de l’école que j’ai rencontré à Nouakchott m’expliquait que dans ces conditions, les instituteurs ne sont pas très motivés pour venir enseigner à Ain Savra.

En juin 2007 et pour la première fois, l’école de Ain Savra a présenté 15 élèves pour le concours d’entrée au collège. 13 ont été reçus et parmi eux on y trouve le premier de la région de l’Adrar et il s’est même classé 3ème de la Mauritanie. Très belle performance quand on connaît leurs conditions d’enseignement.

Idoumou avec l’écharpe de maire
Idoumou avec l’écharpe de maire
Idoumou ceint de l’écharpe de maire récompense le lauréat du premier concours de l’école d’Ain Savra

Les jours suivants je me suis mêlée à la population et j’ai découvert la vie des femmes là-bas mais je vous en parlerai dans un autre article.

Notre association "Couleurs des peuples" a récolté des livres de Français et des fournitures et nous espérons pouvoir finaliser l’envoi de ce matériel courant janvier 2008.

Si vous voulez participer à cette aventure, vous pouvez adhérer à notre association et bien sûr participer à toutes nos manifestations pour récolter des fonds.


Habitations à Aïn Savra
Habitations à Aïn Savra

Les travaux de construction de 2 salles de classe ont commencés en 2009.

voir l’article : Une nouvelle école pour Aïn Savra

Actuellement : 2 messages de forum

  • L’école d’Ain Savra 25 janvier 2012 15:04, par Nathalie

    On voyage un peu avec vous grâce à votre plume, merci !


    Parce qu’on peut vouloir tenter un peeling quand on va partir en voyage, des infos : le peeling devra être anticipé sur votre date de départ car lors du voyage si vous êtes au soleil et que vous avez réalisé votre peeling récemment, elle va vous brûler. Car la peau sera encore sensible à la chaleur. Conseil : faites le peeling à 2 mois du départ. Source http://www.lipocavitation.fr/peeling.html

    Répondre à ce message

    • reponse L’école d’Ain Savra

      6 septembre 2015 16:30, par Sm Elemine

      Je suis passé par Ain Savra sur mon chemin depuis Tidjikja cet été (2015)... Les paysages sont magnifiques et , malgré une sécheresse sans précédent, l’homme persevere et le dénuement complet ne semble pas venir à bout de sa volonté de vivre ...

      Le Maire , pur produit de cette région exprime par sa persévérance et le combat au quotidien qu’il mène l’espérance des populations de cette région ... Bon Courage M le Maire !!!

      Répondre à ce message

Auberge Wahat-Sahra