Plantes et Animaux du désert

Tiens, un fennec est passé par là, déambulant de touffe en touffe. ... Puis j’aperçois sur la droite les traces d’une petite souris des sables. ... Puis les deux chapelets d’empreintes se font plus rectilignes. C’est la course. Et finalement, il ne reste plus que la trace du fennec. ... épilogue inattendu.

Nomade blanc, Philippe Frey

Plantes fleuries du désert
Orobanchaceae

Nous avons rencontré ces fleurs dans le désert. Le baobab du chacal nous a charmé avec ses belles fleurs roses. Le mimosa a embaumé nos bivouacs du déjeuner. Les narcisses formaient un vrai parterre.

 Lire la suite >>
  • La végétation en Mauritanie
    La végétation en Mauritanie

    Dans une nature très souvent hostile, comme celle que les mauritaniens en zone rurale connaissent, il n’ y a de place qu’au dynamisme, à l’effort, et au travail. Aucune dérogation n’est accordée. Chacun fait preuve d’imagination, de savoir-faire ; l’initiative est de mise (...)

     Lire la suite >>
    Calotropis, arbuste du désert
    Calotropis, arbuste du désert

    Le calotropis procera, plus connu sous le nom de pommier de Sodome est un arbuste toxique spécifique du Sahara. Le calotropis est une plante envahissante présente partout dans le désert. Elle peut être toxique, ...tonique... Apprenons à utiliser ce bienfait de la (...)

     Lire la suite >>
    Images insolites du désert
    Images insolites du désert

    Des situations peu ordinaires, des rencontres, des pratiques étonnantes comme ce bagot du nomade déposé dans un trou du rocher qui attend le retour de son propriétaire sans que personne n’ose y toucher, des objets , des traces comme celle de la vipère à corne si (...)

     Lire la suite >>

Un dicton local

Traduit du Hassaniyya et commenté par Cheikhmou

Guervav (animal sauvage carnivore) ne refuse jamais de jouer avec les ânes. كَرْفَافْ مَا يَابَ عَنْ أَلَعْبْ أَمْعَ لَحْمِيرْ

Guervav a l’habitude de manger les ânes et donc il ne refusera jamais de jouer avec eux ; se dit de quelqu’un qui ne peut pas refuser une offre parce quelle l’arrange tellement.