Culture et Education

Sous la tente, Mohamed, d’une main habile trace les caractères gracieux et souples d’une page d’écriture en arabe. C’est une lettre destinée au gouverneur de la Mauritanie.

Théodore Monod, Maxence au désert

L’instit
Sur le chemin de l'école.

Il s’appelle Hussein, est originaire de la région (derrière la deuxième montagne là-bas), a fait l’école secondaire, l’Institut scientifique à Nouakchott, puis a travaillé comme ingénieur pour la société des mines à Zerouate. Finalement, il est devenu enseignant, comme son père, pour un salaire « qui n’est pas bon », dit-il (...)

 Lire la suite >>
  • Alors, ça va ? Oui, ça va et toi ? Alors, ça va ?
    Alors, ça va ? Oui, ça va et toi ? Alors, ça va ?

    Les salutations d’usage sont longues en Mauritanie et plus longues encore si on est content de revoir la personne. Elles font partie des règles de politesse de base et sont un signe de respect. HAVEDH est Mauritanien. Il nous propose une manière d’engager la (...)

     Lire la suite >>
    Aïn Savra, une commune du désert
    Aïn Savra, une commune du désert

    Ain Savra occupe un vaste territoire gorgeant d’eau, avec de vastes zones de pâturages, de nombreuses plaines fertiles cultivables (Amanjenjer, Enezgar, Legseybe, Tweichinghitt, Rakhme, Taknez, Ewekan…), de longs cordons dunaires en alternance avec de belles montagnes (...)

     Lire la suite >>
    Mariem, la fille du Chasseur
    Mariem, la fille du Chasseur

    Pour moi, tout a commencé par le fait que mes parents n’étaient pas de la même tribu. Et ça, c’est extraordinaire, tu le sais bien." Ainsi débute le récit de Mariem, fille d’un Nmadi, un chasseur, et d’une Laden, issue d’une tribu de pasteurs. Sous forme d’un récit à (...)

     Lire la suite >>
    Abderrahmane Sissako au Festival de Cannes 2014
    Abderrahmane Sissako au Festival de Cannes 2014

    Abderrahmane Sissako, cinéaste et producteur est né le 13 octobre 1961 à Kiffa en Mauritanie. Avec le Centre culturel soviétique basé à Nouakchott, il bénéficie d’une bourse "de l’amitié entre les peuples" pour partir en 1981 en URSS et apprendre le métier de réalisateur. Au (...)

     Lire la suite >>
    Malouma, une des plus grandes chanteuses du désert
    Malouma, une des plus grandes chanteuses du désert

    Musiques du désert, lancinantes comme un blues, chantées par des voix de femmes. Une femme, ancrée dans la tradition, mais aussi tournée vers la modernité

     Lire la suite >>
    L’invraisemblable engagement
    L'invraisemblable engagement

    Avec beaucoup de volonté et d’engagement, le groupe se met au travail au milieu des "cadavres". Pas de difficultés majeures à signaler. L’ambiance est très saine et les effets de la fatigue suite au voyage sont vite dépassés sous l’effet du thé à la menthe amicalement (...)

     Lire la suite >>
    Des cadavres de tables bancs
    Des cadavres de tables bancs

    En absence de service de maintenance du matériel scolaire et du manque de budget alloué, il existe à Atar de très grands lots de bois, de structures métalliques entassés dans des magasins, sur les toits des salles de classe ou tout simplement dans un coin de l’école. Ce (...)

     Lire la suite >>
    Escapade dans le Sahara
    Escapade dans le Sahara

    A Chinguitti, le groupe de "La voie des dunes" a eu le privilège de passer une journée dans une belle oasis sous l’ombre d’un arbre à raisins étrangement planté au milieu des palmiers. Il y avait un grenadier insolite, un crâne d’âne attaché à un palmier - pour chasser les (...)

     Lire la suite >>
    Hommage, espoir et fraternité
    Hommage, espoir et fraternité

    La cérémonie de clôture est honorée de la présence du Wali de l’Adrar Mr Sall Seydou, venu exprimer aux membres de l’association tous ses remerciements pour leur contribution à l’effort de l’Etat visant à doter les écoles en tables bancs. Il a dit toute l’assurance et la (...)

     Lire la suite >>
    Sba’iye, Nterekt…la quête du savoir
    Sba'iye, Nterekt…la quête du savoir

    Isselmou, un grand poète nous fait revivre pendant des heures des moments riches de poésie et d’histoire. Les enfants un peu plus loin récitent le coran, derrière eux, des femmes apaisent le troupeau dérangé par la présence d’un chacal (...)

     Lire la suite >>

    0 | 10


Un dicton local

Traduit du Hassaniyya et commenté par Cheikhmou

Plus occupé que l’ardine (instrument de musique féminin) dans Vaghou (mode musical). أَوْحَلْ مَنْ آَرْدِينْ أَفَاغُ

Vaghou est un mode musical stimulateur caractérisé par une très forte effervescence et c’est ce mode qui est utilisé pour encourager les guerriers et quand la griotte joue ce mode, elle et son instrument, sont aussi en pleine effervescence et donc très occupés .