Traditions et savoir-faire

De chaque côté de la porte (à Oualata) se trouve un médaillon « mouchema » comportant au centre un carré … en schiste noir… évoquant la pierre noire de la Kaaba de La Mecque. Le cadre de la porte est orné de la « mère des hanche » avec à l’intérieur le « petit homme ». En haut, la « fillette » ou « jeune femme ».

Villes des Sables - Cités bibliothèques du désert mauritanien

L’eau dans le désert , source de vie
Oasis de Mairhet

Si l’eau est une ressource naturelle, elle fait l’objet dans le désert d’une attention toute particulière. Les oasis et les jardins qu’elles abritent , entièrement façonnés par la main de l’homme, font l’objet de grands soins. Il en est de même des puits situés en plein désert, entretenus et souvent (...)

 Lire la suite >>
  • Retour de la pêche à Nouakchott
    Retour de la pêche à Nouakchott

    En fin de journée, nous assistons au retour des pêcheurs, sur la plage de Nouakchott, la façade Atlantique de la Mauritanie. Aussitôt, des commerces s’installent sur place. Des caisses se remplissent et des (...)

     Lire la suite >>
    Une étrange amitié à Ain Savra
    Une étrange amitié à Ain Savra

    Ce gamin de 7 à 8 ans doit amener l’eau du puits grâce à l’ami. Une fois les bidons remplis, d’un geste de la main d’Ahmadou, l’ami se couche pour permettre au petit de fixer la charge sur son (...)

     Lire la suite >>
    Vatimetou, artisan d’art
    Vatimetou, artisan d'art

    Fruit d’une habileté extrême et d’une grande imagination, Vatimetou expose des objets en cuir, qu’elle fabrique de ses propres mains, sur son étalage dans le marché Ehel Noueiguidh d’Atar ouvrant sur la grande (...)

     Lire la suite >>
  • Alors, ça va ? Oui, ça va et toi ? Alors, ça va ?
    Alors, ça va ? Oui, ça va et toi ? Alors, ça va ?

    Les salutations d’usage sont longues en Mauritanie et plus longues encore si on est content de revoir la personne. Elles font partie des règles de politesse de base et sont un signe de respect. HAVEDH est Mauritanien. Il nous propose une manière d’engager la (...)

     Lire la suite >>
    Le tikit : oeuvre d’art
    Le tikit : oeuvre d'art

    Prenez quelques nervures de feuilles de palmiers, taillez-les et assemblez le tout solidement avec des liens. Si vous avez le savoir faire, vous obtiendrez une superbe hutte climatisée dont la structure intérieure est une œuvre (...)

     Lire la suite >>
    Recette pour un 4x4 du désert
    Recette pour un 4x4 du désert

    Si l’on savait déjà que l’imagination des mécaniciens du désert n’avait pas de limite, la réalisation d’un 4x4 roulant et fonctionnel adapté particulièrement aux conditions difficiles des pistes du désert de l’ADRAR en est la preuve (...)

     Lire la suite >>
    Le pain du désert
    Le pain du désert

    Faire du pain : la recette est bien connue, il faut du feu, de la farine, de l’eau, du sel, de la levure et du savoir-faire, mais dans le désert, au milieu de nulle part, c’est un savoir-faire qui tient du merveilleux. Sentez-vous cette agréable odeur du bon pain de (...)

     Lire la suite >>
    Ejeffe ou la force de l’imagination
    Ejeffe ou la force de l'imagination

    Avant de leur donner par effet de pression une forme curviligne aux extrémités pointues, ces morceaux longs chacun de 80 à 100 cm sont mis en forme au feu. Ils sont ensuite attachés à quelques centimètres au-dessous des extrémités par du cuir et laissés se dessécher. Ainsi (...)

     Lire la suite >>
    Malouma, une des plus grandes chanteuses du désert
    Malouma, une des plus grandes chanteuses du désert

    Musiques du désert, lancinantes comme un blues, chantées par des voix de femmes. Une femme, ancrée dans la tradition, mais aussi tournée vers la modernité

     Lire la suite >>
    La Guetna en Adrar
    La Guetna en Adrar

    C’est la Guetna en Adrar. Des milliers de mauritaniens affluent vers les oasis. Une société bien "Guetna" se forme sous les palmiers. C’est un rite annuel qui se renouvelle, c’est aussi un hymne à la datte, et aux belles traditions, c’est un rendez-vous aussi de (...)

     Lire la suite >>
    Elégance des Mauritaniens
    Elégance des Mauritaniens

    Vivre dans le désert, pose autant de problèmes que dans les pays froids. Si on ne se protège pas des agressions du soleil et du vent, la peau se déshydrate et se dessèche. L’habillement des gens du désert permet de supporter tous ces inconvénients climatiques et nos amis (...)

     Lire la suite >>
    Le moulin en pierres
    Le moulin en pierres

    Ce moulin, adapté à toutes les céréales (blé, mil, sorgho, orge …) est d’un usage quotidien. Il est placé sur une partie de tissu propre pour la réception de la farine. L’usager, généralement une femme, assure la rotation du moulin d’une main, tandis que par la seconde (...)

     Lire la suite >>
    Le chameau, compagnon du nomade
    Le chameau, compagnon du nomade

    Dans cet espace infini qu’est le désert, nous côtoyons des chameaux, animaux majestueux par leur rythme paisible intemporel. Le dromadaire est parfaitement adapté au désert et il rend de nombreux services aux nomades à la fois pour fournir du travail mais aussi pour sa (...)

     Lire la suite >>

    0 | 10

Récits à suite

Cinq jours de marche dans les canyons de l’Adrar

par Bénédicte

Une série de 7 superbes récits qui relatent un périple entre dunes et palmeraies en Adrar. Un plaisir à lire que ce récit à l’atmosphère et aux situations si présentes.

Des dunes et des écoles : un bel et intense échange

par Cheikhmou

Un ensemble de 4 récits relatant une action humanitaire menée en novembre 2010 par l’association ’La voie des Dunes’ en étroite liaison avec les instances locales.

Le deuxième voyage

par Bénédicte

Un récit en 7 chapitres.


Un dicton local

Traduit du Hassaniyya et commenté par Cheikhmou

Le marabout n’est pas l’ami du griot. لَمْرَابَطْ مَاهُ صَاحَبْ إِيكِيوْ

De deux vocations différentes ; le marabout et le griot sont inconciliables et donc se dit de deux personnes inconciliables.