Le dernier article

Le Naufrage de La Méduse

30 avril 2016, par Colette

Le Naufrage de La Méduse

Il y a juste 2 siècles, en Juillet 1816, une escadre française vogue vers le Sénégal. La frégate la Méduse, qui longe de trop près les côtes de Mauritanie, s’échoue sur les hauts-fonds du Banc d’Arguin. La survie, d’une partie de son équipage sur un radeau de fortune, est représentée par Théodore Géricault dans une peinture, avec le souci de saisir la réalité et toute la douleur de cette (...)

 Lire la suite >>
Bienvenue en Mauritanie

La sélection du moment

La course de chameaux
La joie est sur tous les visages

Nous apercevons maintenant, à environ mi-chemin, un groupe de 5 concurrents à peu près groupés, suivis à quelques 200m par un autre groupe. L’ambiance monte sur la ligne d’arrivée. Les nomades, même à cette distance, reconnaissent déjà les équipages. Les ’youyou’ redoublent, tout le monde chante. Le sprint final est lancé. L’ambiance est à son comble. Les turbans s’agitent au rythme des cris, (...)

 Lire la suite >>
  • Accueillis comme des amis
    Accueillis comme des amis

    Les 4x4 nous conduisent à l’auberge El Khayma, au centre ville d’Atar,pour nous restaurer avant de prendre la route pour Chinguetti. Il fait chaud, on se met à l’aise. Quel plaisir déjà ! L’ambiance (...)

     Lire la suite >>
    Un vrai chamelier
    Un vrai chamelier

    La différence entre un vrai chamelier et un chamelier pour touristes ? Pour le premier, le chameau passe avant le touriste. Pas question d’entraver les petits chéris, même si ça prend une heure le matin pour (...)

     Lire la suite >>
    Une étrange amitié à Ain Savra
    Une étrange amitié à Ain Savra

    Ce gamin de 7 à 8 ans doit amener l’eau du puits grâce à l’ami. Une fois les bidons remplis, d’un geste de la main d’Ahmadou, l’ami se couche pour permettre au petit de fixer la charge sur son (...)

     Lire la suite >>
Récits à suite

Cinq jours de marche dans les canyons de l’Adrar

par Bénédicte

Une série de 7 superbes récits qui relatent un périple entre dunes et palmeraies en Adrar. Un plaisir à lire que ce récit à l’atmosphère et aux situations si présentes.

Les dernières brèves